Ricardo ZUGARO

Biographie

Ricardo Zugaro est né à  Buenos Aires où il commence ses études pianistiques très jeune au Conservatoire National de Musique et obtient les Premiers Prix de Piano, Harmonie et Contrepoint. Il participe à deux stages de Walter Gieseking à l’Université de Tucuman.

Il entame une carrière de concertiste dès l’âge de 12 ans et reçoit une bourse du Gouvernement Français pour venir étudier au Conservatoire National Supérieur de Musique où il a comme professeurs Yves Nat et Roland-Manuel. Il obtient un premier prix de Piano et une première médaille d’Esthétique musicale.

Il donne des concerts à travers l’Europe et l’Amérique du Sud. Mstislav Rostropovitch assiste à un de ses concerts et l’invite à suivre pendant trois ans les cours de perfectionnement au Conservatoire National Tchaïkovski de Moscou où il est admis dans la classe de Heinrich Neuhaus. Celui-ci le fait jouer dans des tournées à travers l’ex-URSS (Moscou, Leningrad, Kiev, Riga…) La musique française tient une place importante dans ses récitals, notamment celle de Debussy, de Ravel, de Messiaen. Il est engagé également par la radio et la télévision soviétiques.

De retour en France - son pays d’adoption qu’il ne quittera plus - il devient soliste à la Radio Télévision Française, à la BBC, à la RAI, à la Radio Télévision Suisse Romande. Il se produit aussi à Genève, Berne, Bâle, Locarno. Réalise une tournée à deux pianos en Israël avec Ward Swingle.

Il fait de la musique de chambre avec diverses formations, principalement avec l’Octuor de Paris et l’ensemble Arte da Camera. Concerts avec orchestre, récitals au Centre Culturel Américain de Paris, à l’UNESCO et au Cycle de Piano de St Merri. Participe aux concerts dans le cadre des activités artistiques du Château de Pierrefonds (Oise). Chargé par les Monuments historiques de programmes à thèmes, il réalise des cycles musicaux sur l’Histoire de la Valse, les Impressionnistes en musique, le Romantisme, etc.

Ricardo Zugaro obtient le C.A. (certificat d’aptitude à l’enseignement) du Ministère de la Culture en 1981, ce qui lui permet d’enseigner dans les Ecoles nationales et Conservatoires de Région contrôlés par l’Etat. En 1997 il est promu au grade de Professeur Hors Classe. A l’actif de sa carrière pédagogique, quelques uns de ses élèves obtiennent des prix dans des concours nationaux et internationaux.